Le MagDes idées pour construire demain

Cultiver son jardin intérieur

Notre être intérieur se cultive et s’entretient à l’image du jardin : nous désherbons, semons de bonnes graines, récoltons les fruits de la confiance… Chaque pensée est une graine appelée à germer, à pousser, à fleurir et à donner des fruits. Cultiver son être intérieur c’est retrouver le goût de se reconnecter à notre terre intime, notre terrain profond, notre moi, trop souvent pollué et silencieux, afin de recréer de l’espace, de l’énergie et de la beauté. Entrer dans cette sphère intérieure c’est honorer et célébrer la vie.

Connais-toi toi-même

Être à l’écoute de ce que l’on a au fond de soi nous permet d’entrer en connexion avec nous et ce que nous sommes. Ce moment d’introspection nous permet de cultiver notre jardin intérieur. Réécouter et reconsidérer nos besoins, c’est prendre le temps de sentir et de savoir ce qui nous nourrit dans la vie. Il faut alors bien les distinguer de nos envies qui sont les stratégies que nous utilisons pour les combler. Essayons simplement d’être vrai avec nous-même. Cette initiative et ce courage d’aller chercher notre intérieur est œuvre de création et mise en ordre de notre moi. Elle nous permet de reconnaître et accueillir nos émotions et prendre soin de nous : de notre rythme émotionnel et de nos besoins physiques. Nos émotions sont des expressions de notre état intérieur. En les cultivant, les transformant nous recyclons notre vécu, véritable "compost" pour cultiver nos besoins.

Cette étape, marche vers l’avant, cette aspiration à la clairvoyance, "se connaître" nous amène à connaître l’autre et nous permet d’aller vers lui avec bienveillance.

Différentes méthodes peuvent nous aider dans ce chemin (relaxation, sophrologie, yoga…).

Se sensibiliser aux Arts

Connaître notre monde intérieur par l’imaginaire est source d’inspiration et d’expression. Le dessin, l’écriture, la poésie, le jeu, la danse, la peinture, la musique… accueillent notre sensibilité, expriment notre relation au monde, se situent dans cette sphère intime. Ils sont des outils qui peuvent cultiver notre jardin intérieur et développer notre créativité.

Apprendre à communiquer autrement

Échanger et partager avec l’autre, de toutes les cultures, de tout pays, de tous âges, tout cela nourrit notre jardin intérieur. Savoir créer un lien avec l’autre, hors jugement, dans une écoute bienveillante, permet à chacun de trouver sa place. "Nul homme n'est ton ennemi, tous les hommes sont tes instructeurs".
Un des moyens d’appréhender cette relation avec l’autre peut passer par la découverte de techniques comme la pratique de la Communication Non Violente, la pratique du dialogue intérieur…

Trouver un sens à sa vie

Connaître ses talents et ses capacités sont une étape importante dans notre vie, dans la connaissance de soi et de son développement personnel. Nous apportons tous une pierre à l’édifice de la vie. Cette loi du don enrichit et embellit la vie. Dans notre jardin intérieur, choisir, "tailler" ses pensées donne un sens à notre vie.

Se reconnecter à la Nature

La relation entre la Nature et Nous, nous aide à nous sentir vivant. Être en contact avec la Nature, la terre, le climat, les plantes, le temps, l’espace, les cycles naturels, les autres… nous transforme et nous transporte au cœur du Vivant et du Sacré.
La Nature est source universelle d’inspiration, de quiétude et sagesse. Elle nous permet de trouver notre place dans le monde.

Des enjeux : Paix, Liberté et Joie

Nous sommes de plus en plus dans une frénésie consumériste qui nous aveugle, nous enferme et nous rend toujours plus durs et insatisfaits. Cultiver les graines de la sobriété apporte paix, joie et liberté.

Accueillir l’humour

Être en connexion avec son moi intérieur est parfois un moment difficile à affronter, débroussailler son jardin intérieur nous paraît souvent insurmontable. Accueillir l’humour dans ces moments-là et les vivre avec amour nous apporte de la douceur et nous transporte bien au-delà de nos incompréhensions que nous ressentions au début. L’autodérision peut soulager parfois !


Moment essentiel : la pause ou le silence à tout moment

La méditation : contempler la vie, cultiver la gratitude et l’émerveillement. Ces moments de connexion intime avec soi et la source de vie que l’on a en soi et qui nous dépasse, quelle que soit sa forme, passe par des temps de méditation.
Le silence : c’est aussi se ressourcer dans le silence, espace privilégié pour se reconnecter à soi-même.

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !