Le MagDes idées pour construire demain

Etre enceinte et prendre soin de soi au naturel

femme enceinte



Nathalie Jouat

La nature offre à la femme 9 mois pour se transformer en mère.

La grossesse est un moment singulier de la vie, merveilleux pour certaines, compliqué pour d’autres, c’est quoi qu’il en soit une période propice au soin du corps et de l’esprit. La féminité s’exprime plus que jamais dans ces formes qui changent, se modèlent autour du corps de l’enfant à naître. La future mère apprend à apprivoiser ce temple de vie et ressent souvent l’envie de le materner, peut-être pour se préparer à cajoler l’enfant qu’il abrite?

Dans notre société, la femme, puis la mère, sont sollicitées à outrance pour la consommation de produits et services divers et variés. La future mère peut surfer sur cette vague d'emplettes, ou au contraire lâcher prise sur les habitudes d’achats et découvrir comment une grossesse en douceur passe par l’intériorisation et la satisfaction de ce que l’on possède déjà : la vie qui naît en soi !

femme enceinte

La femme perçoit son corps en transformation, s’en émerveille, s’en inquiète… Pour aider les troubles émotionnels et physiologiques qui peuvent apparaître, les médecines douces et alternatives sont de précieuses alliées.

De nombreuses réponses naturelles existent pour soulager, épanouir, détendre pendant cette période de gestation du bébé.

- L’homéopathie : C’est la principale alternative à l’allopathie. La prise de médicaments étant déconseillée pendant la grossesse, la femme enceinte peut sans risque se tourner vers l’homéopathie pour soulager nausées, maux de tête, de dos, allergies, maladies courantes (rhumes, gastro, angine), mais aussi pour calmer un éventuel stress et préparer son accouchement (gestion de la douleur, dilatation).

- L’ostéopathie et la chiropractie : Les maux de dos, les douleurs musculaires et ligamenteuses surviennent alors que le ventre s’arrondit. Le centre de gravité change, la cambrure s’accentue et cela peut donner lieu à de vives douleurs que l’ostéopathe et le chiropracteur allègent par de douces manipulations. En cas de mauvaise position du bébé (trop bas, en siège), on peut influer sur cette situation en manipulant avec douceur le ventre et le bassin.

- L’acupuncture, le shiatsu, la réflexologie : ces thérapies reposent sur l’amélioration ou le rétablissement de la circulation des flux d’énergie, par l’accu-pression ou la stimulation de points précis du corps avec de petites aiguilles. Elles permettent de guérir les maux courants de la grossesse et pendant l’accouchement, on peut les employer dans le but de soulager la douleur.

- L’aromathérapie, la phytothérapie, les élixirs floraux : Les plantes sont la base des remèdes médicamenteux et leur emploi dans la forme la plus simple (infusion de plantes, décoctions, cataplasmes, essences) est efficace et aisée. Attention cependant! Pendant la grossesse, les infusions et huiles essentielles sont à adopter avec parcimonie et sur conseils d’un spécialiste (comme un naturopathe ou un phytothérapeute). Les élixirs floraux (de Bach) sont des infusions concentrées de plantes conservées dans l’alcool qui agissent et calment les états émotionnels déséquilibrés. Le plus connu et utilisé pendant l’accouchement est « Rescue ».

Au delà des thérapies et médecines douces, la femme enceinte prend soin d’elle au quotidien et chaque activité participe au mûrissement intérieur de l’être. Pour acquérir la symbiose avec le fœtus couvé, cela passe par le plaisir, celui du corps et de l’esprit.

femme enceinte

L’alimentation est la première des étapes d’une hygiène de vie équilibrée : manger pour deux ? Non, mais manger deux fois mieux ! La grossesse est le moment idéal pour réapprendre à se nourrir, sans stress, sainement et avec délectation. Un repas entre amis, un dîner au chandelles, un restaurant apprécié concourent aux plaisir que la femme enceinte peut partager avec son entourage. Garder la connexion avec les siens est essentiel et important au moral de la future maman, qui pourra alors partager ses doutes, ses attentes, son enthousiasme avec ceux qu’elle aime. La bonne humeur et le bonheur ont un écho, le bébé les ressent et s’en imprègne !

Se sentir entourée, respectée dans ses choix est indispensable lorsque l’on attend un enfant. C’est une nouvelle responsabilité et l’équilibre instauré procure de la confiance en soi : essentiel pour mettre au monde et assurer sa nouvelle fonction de maman !

 Le corps en mouvance réclame l’énergie : la grossesse n’est pas une maladie et pour celles qui la vive de manière physiologique, l’exercice d’une activité sportive procurera beaucoup de bien-être. Marcher dans la nature, pratiquer l’aquagym ou la simple détente dans la piscine, quelques étirements, un peu de yoga … Ces activités font bouger le corps et participent à la découverte et la détente de l’organisme.

La relaxation et la méditation sont des pratiques qui trouvent de plus en plus d’écho dans nos régions occidentales. En provenance d’Asie, la méditation permet de recentrer le mental, de libérer des tensions, des inquiétudes. De nombreuses associations proposent des cours de méditation, c’est le moment où jamais de découvrir comment se mettre au diapason avec soi-même !

Prendre soin de soi au naturel, c’est aussi apprécier de faire la sieste lorsque la fatigue se fait sentir, s’autoriser des grasses matinées, s’offrir un soin bio, un bon bain ou un massage, se dépayser avec un petit voyage à la campagne, en montagne (très bénéfique le second trimestre de la grossesse !).

Pour ce qui est des objets, je n’ai souvenir que de trois alliés lors de ma propre grossesse :
- Le coussin d’allaitement, l’ami de la nuit qui cale le dos et aide à soutenir le poids du ventre qui s’alourdit.
- La bouillotte en noyaux de cerises, qui détend le dos raidi en fin de journée et lors de longs trajets.
- Le ballon gonflable, qui permet de détendre le périnée avant l’accouchement et pendant le travail, de manière amusante lorsque l’on rebondit dessus.

La femme est enceinte pendant 9 mois, c’est physiologiquement peu au regard de la taille de l’être humain. Le petit d’Homme, lorsqu’il naît, n’est pas prêt à être autonome et certains disent qu’il y a 9 mois de gestation extra-utérine. Pour se préparer aux merveilleux changement qui vont se produire dans sa vie, la femme peut profiter de ces 9 mois pour prendre soin d’elle comme elle le mérite !

Pour aller plus loin

Le site internet de Féminin Bio, une section spéciale grossesse dispense de bons conseils et suit la femme tout au long de ces 9 mois. http://www.femininbio.com/


Attendre bébé… autrement de Catherine Piraud-Rouet et Emmanuelle Sampers-Gendre, aux éditions La Plage

Guide de la grossesse naturelle : 9 mois de bien-être de Sophie Pensa, aux éditions Ambre


Votre grossesse au naturel de Claire Gillman, aux éditions Marabout

 

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !

Ajouter un commentaire