Le MagDes idées pour construire demain

Maxime Bouaouli, la part sauvage de la ville

Propos recueillis par Gabrielle Paoli / Colibris - 12 avril 2017

Crédit photo : Fanny Dion

"C’est un voyage humanitaire dans la jungle du Nicaragua qui m’a vraiment sensibilisé aux enjeux de préservation de notre planète. On y a travaillé sur l’accès à l’eau et à l’électricité, et on a pu développer des modèles de cuisinière moins consommateurs en énergie et moins polluants. En rentrant en France, après un passage par la restauration, j’ai décidé de retrouver cet univers qui a du sens pour moi. J’ai donc rejoint l’association parisienne Atelier 21 et, en son sein, le projet SolarSoundSystem.

On propose de faire la fête grâce à un sound system hybride alimenté par des panneaux solaires et par le public lui-même, qui pédale sur des vélos équipés de génératrices. C’est exactement ce qu’on a fait le 8 avril à la Villette pour la tournée du Chant des colibris. Enercoop nous a invités pour sonoriser l'événement grâce aux énergies renouvelables et, toute la journée, des centaines de personnes sont passées pour danser, faire des courses de vélo en famille, se déguiser et prendre des photos. Ce qui me plaît dans ce projet, c’est que l’on sensibilise en s’amusant, l’écologie n’est plus rébarbative !

Paris, c’est mon quartier général. J’aime cette ville et elle commence à bouger, mais il faut rester vigilant à ce que ça aille dans le bon sens. Par exemple, le plus précieux pour moi sont les friches, que la nature s’approprie librement, comme la petite ceinture. On y voit des plantes et des insectes fabuleux. Il faut faire attention à ne pas systématiquement aménager ces lieux, même pour les “végétaliser”.

D’ailleurs pour moi, faire sa part, c’est avant tout savoir observer son environnement, apprendre à sentir et regarder différemment les espaces de la ville, être connecté à eux. Cette attention est le premier pas vers le respect et la compréhension de notre environnement. Il faut voir le vivant pour en prendre soin."

Ajouter un commentaire