Le MagDes idées pour construire demain

Portrait de colibri : Marie-Hélène

Marie-Hélène a rejoint l'équipe de Colibris au sein du pôle Relier. Découvrez le portrait de notre ex-chercheuse en éthologie !

Propos recueillis par Clémence Ruppli

D'où viens-tu, Marie-Hélène ?

Ayant grandi à la campagne au milieu d’animaux, j’ai toujours eu une certaine sensibilité à la nature, avec un attrait particulier pour le monde animal et son fonctionnement. C’est pourquoi je me suis orientée vers la recherche en éthologie et que je me suis spécialisée dans l’analyse des processus de prise de décisions collectives et la cohésion des groupes chez les animaux sociaux. En 2006, j’ai assisté à une conférence de Pierre Rabhi et entendre ses paroles si sensées, dans un monde qui pour moi marchait sur la tête, m’a fait comprendre qu’il fallait moi aussi que je prenne part et que je participe à l’éveil des consciences. Rester dans ma bulle de chercheurs ne me suffisait plus, je me suis donc orientée dans la sensibilisation et la formation à l’environnement et au développement durable. Ce qui m’a conduit à déménager à La Rochelle pour y intégrer une SCOP dont c’est le cœur d’activité. Et j’y suis toujours !

Pourquoi Colibris ?

J’ai suivi Colibris du coin de l’oeil pendant quelques années. Puis lors de ma réorientation professionnelle, je me suis plus concrètement engagée dans Colibris et Villes et Territoires en Transition. J’ai participé à la campagne "Tous candidats" en 2012 puis, avec un petit groupe de personnes à La Rochelle, nous avons créé le Groupe Local Colibris Pays Rochelais. J’y ai tenu un rôle actif dans l’animation et la coordination. Alors, quand l’opportunité d’intégrer le Pôle Relier de l’équipe opérationnelle Colibris s’est présentée à moi, j’ai tout simplement accepté. Un peu comme une suite logique de mon cheminement personnel et professionnel !

Comment définirais-tu ton rôle au sein de Colibris ?

Multifacettes !! Je suis à la fois un trait d’union, une oreille attentive et réconfortante, une médiatrice, une coordinatrice et j’accompagne en donnant de bons conseils ;-)
Plus sérieusement, ma mission, au sein du pôle relier, consiste à suivre et animer une partie des Groupes Locaux (GL), dans la zone Sud-Ouest et Sud PACA. L’idée est de renforcer le lien existant avec les GL, avoir des échanges plus réguliers, afin de les accompagner au mieux dans leur évolution, leurs missions, leurs besoins de compétences dans le faire-ensemble. Nous essayons de fluidifier les échanges d’informations entre le local et le national, et aussi de renforcer le lien entre les différents groupes. Tous ces échanges sont d’une énorme richesse et permettent à chacun, en plus de se relier, de s’inspirer et de se soutenir !

Travailler chez Colibris a-t-il changé quelque chose dans ta vie personnelle ?

J'essaie d'ajuster au mieux mon temps entre mes deux activités, Colibris et le projet de vie, à la fois professionnel et personnel, que je développe avec mon compagnon depuis un an. Et ça, ce n’est pas simple, car je suis une passionnée, et que parfois je ne sais pas dire stop !

 

Pour découvrir les Groupes Locaux Colibris près de chez vous, rendez-vous ici !

Ajouter un commentaire