bandeau campagne 2022 : RÉagissons
Recevoir des infos
Le MagDes idées pour construire demain
Mode d'emploi

La Minute nature #29

À l'école des canards





Un jeudi sur deux sur Colibris le Mag, Julien Perrot, le rédacteur en chef de La Salamandre, vous donne rendez-vous en pleine nature pour un court épisode vidéo intitulé la Minute nature. Tournées sur le terrain en partenariat avec son complice Daniel Auclair, ces séquences vous font découvrir les secrets d'une nature ordinaire et pourtant totalement insolite. Parce que nous pensons que la reconnexion à la nature et à sa part sauvage est fondamentale pour chacun et chacune, Colibris le Mag relaie avec un plaisir non dissimulé ces petites bulles d'émerveillement...

Cette semaine : À l'école des canards

Les enfants de la classe de Denis Trachsel sont en sortie nature au bord du lac. Un premier oiseau apparait derrière les jumelles et les longues vues. Tout noir avec une plaque blanche sur le front. "Une poule d'eau !" cri un enfant, "non une foulque" assure un autre. Verdict après vérification sur le miniguide, c'est bien une foulque. Les poules d'eau n'ont pas le bec blanc, mais jaune et rouge.

Un couple de canards colvert rend visite à la classe, mais pourquoi le mâle et la femelle sont-ils si différents ? La cane a besoin de se camoufler pour pouvoir couver ses œufs sans se faire remarquer par les prédateurs. Alors que le mâle doit pouvoir séduire la femelle et est donc coloré.

Nouvel oiseau, bec et pattes rouges, un point noir derrière l'œil, c'est la mouette rieuse ! Elle doit son nom à son cri facilement reconnaissable. Les cousins des canards s'enchainent avec la visite du plus commun des grèbes, le grèbe huppé. Puis vient un très beau canard immanquable avec sa tête rousse et son bec rouge vif : la nette rousse que tous les enfants trouvent facilement dans le guide.

Dernier visiteur de la journée, un cormoran étend ses ailes pour les faire sécher. Ces oiseaux n'ont pas les plumes imperméables, cela leur permet de plonger plus profondément que les canards, mais ils doivent ensuite sécher leur plumage.


Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !