Le MagDes idées pour construire demain

#ConfinementVôtre

Au Ciel des plages sans fin · Jour 40

À l'heure où la France plonge dans le confinement, à l'unisson de nombreux autres pays dans le monde, peut-être est-il venu le moment de prendre le temps.

Prendre le temps de faire une seule chose à la fois, et de la faire longtemps. Prendre le temps de dormir, de lire, d'écouter de la musique, de jouer de la musique, de jouer tout court, de peindre, d'écrire, de se raconter des histoires, de s'observer, d'observer le ciel, de réfléchir, de prier. Prendre le temps de cheminer intérieurement en somme - dans l'imaginaire, l'émerveillement, le savoir, la foi... Prendre le temps de se lier, par l'esprit, le cœur et le corps, à ce monde bouleversé. Et à ceux qui veilleront dans la nuit au cours des difficiles semaines qui arrivent.

"Entretiens avec Paul Léautaud", Robert Mallet, 1950 - 1951

"De novembre 1950 à juillet 1951, Robert Mallet réalise une série d'entretiens radiophoniques avec Paul Léautaud, chez lui, à Fontenay-aux-Roses. Rare dans les médias, rejetant les honneurs, l'écrivain apparaît ici comme un être brillant, intransigeant mais aussi extrêmement malicieux.

Dès la première diffusion, les auditeurs se prennent de passion pour cet autodidacte aux connaissances littéraires encyclopédiques. Face à lui, Robert Mallet a fort à faire pour ne pas se laisser dépasser. Il y parvient avec brio, nous livrant une diatribe passionnante.

Grâce à ces dialogues sur les ondes, Paul Léautaud obtient une célébrité tardive et bien involontaire à laquelle il n'aspirait pas. Ces entretiens restent les ultimes témoignages de l'univers de cet auteur atypique qui allait s'éteindre quelques années plus tard en 1956."

Source : Ina.fr

Écouter les entretiens

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !