Le MagDes idées pour construire demain

#ConfinementVôtre

Au Ciel des plages sans fin · Jour 43

À l'heure où la France plonge dans le confinement, à l'unisson de nombreux autres pays dans le monde, peut-être est-il venu le moment de prendre le temps.

Prendre le temps de faire une seule chose à la fois, et de la faire longtemps. Prendre le temps de dormir, de lire, d'écouter de la musique, de jouer de la musique, de jouer tout court, de peindre, d'écrire, de se raconter des histoires, de s'observer, d'observer le ciel, de réfléchir, de prier. Prendre le temps de cheminer intérieurement en somme - dans l'imaginaire, l'émerveillement, le savoir, la foi... Prendre le temps de se lier, par l'esprit, le cœur et le corps, à ce monde bouleversé. Et à ceux qui veilleront dans la nuit au cours des difficiles semaines qui arrivent.

"Ad Parnassum", Paul Klee, 1932

Paul Klee est un peintre d'origine allemande (1879 - 1940).

"Klee est en Occident un de ces privilégiés qui ont su donner au monde de l'art la nouvelle orientation spirituelle qui manque aujourd'hui où les religions semblent faire faillite. On pourrait voir en lui le parfait représentant de ce que Mircea Eliade appelle l'unique création du monde moderne occidental", Paul Klee : Catalogue de l'exposition à la Fondation Maeght, Jean-Louis Prat et Antoni Tàpies, 1979.


Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !