Le MagDes idées pour construire demain

La Minute nature #27

Dans la gueule du loup





Un jeudi sur deux sur Colibris le Mag, Julien Perrot, le rédacteur en chef de La Salamandre, vous donne rendez-vous en pleine nature pour un court épisode vidéo intitulé la Minute nature. Tournées sur le terrain en partenariat avec son complice Daniel Auclair, ces séquences vous font découvrir les secrets d'une nature ordinaire et pourtant totalement insolite. Parce que nous pensons que la reconnexion à la nature et à sa part sauvage est fondamentale pour chacun et chacune, Colibris le Mag relaie avec un plaisir non dissimulé ces petites bulles d'émerveillement...

Cette semaine : Dans la gueule du loup

Anthony Kohler est le responsable adjoint du Parc animalier des Grottes de Han. Ce spécialiste du loup le connait très bien, à commencer par sa mâchoire. Le loup, comme beaucoup de canidés, a un crane assez allongé. Comme il n'a pas de griffes contrairement au lynx, il se sert de sa gueule pour attraper ses proies. Pour cela, il utilise ses très longues canines pour effectuer une morsure de préhension. Il ralentit ainsi la proie avant de la mettre à mort. Il utilise alors un type de dents communes à tous les carnivores : les carnassières. Ces dents épaisses et tranchantes permettent de broyer et casser des os.

La puissance de la mâchoire supérieure du loup est permise par de grands muscles temporaux. On voit nettement la place qu'ils prennent sur un crane. Pour la mâchoire inférieure, les masséters occupent également une place importante.

Cette force permet au loup de chasser des animaux massifs comme le sanglier ou le cerf. Il ne se nourrit pas tous les jours, il engloutit de grosses quantités de nourriture en une seule fois, jusqu'à 8kg !

Le retour du loup est une belle victoire pour la nature. Cependant, il se paye au prix fort. En France en 2019, presque 100 loups ont été abattus au mépris de toute logique. En Suisse, une révision de la loi sur la chasse est en cours et met en danger le statut d'espèce protégées du loup. Derrière ce retour, toute notre relation au sauvage est en jeu. Ce sujet important est l'objet du film Marche avec les loups de Jean-Michel Bertrand, soutenu par La Salamandre.


Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !