Le MagDes idées pour construire demain

La Minute nature #28

Dormir dans la neige





Un jeudi sur deux sur Colibris le Mag, Julien Perrot, le rédacteur en chef de La Salamandre, vous donne rendez-vous en pleine nature pour un court épisode vidéo intitulé la Minute nature. Tournées sur le terrain en partenariat avec son complice Daniel Auclair, ces séquences vous font découvrir les secrets d'une nature ordinaire et pourtant totalement insolite. Parce que nous pensons que la reconnexion à la nature et à sa part sauvage est fondamentale pour chacun et chacune, Colibris le Mag relaie avec un plaisir non dissimulé ces petites bulles d'émerveillement...

Cette semaine : Dormir dans la neige

Cela fait une heure que je marche en forêt, en Valais près de Martigny. La mésange huppée chante dans les épicéas et je piste un groupe de chamois que j'espère voir bientôt. Petit à petit, les bruits de la civilisation s'estompent et je me retrouve de plus en plus seul au milieu de la montagne. J'aperçois enfin dans les jumelles un groupe de six chamois, je savais bien qu'ils n'étaient pas loin.

Je suis en montagne en plein hiver et il a neigé il y a deux jours. Mais le soleil est déjà de retour et fait fondre la neige. Avec elle, le royaume de froid s'évapore... et disparait doucement.

Je suis là pour atteindre un plateau en altitude et y passer la nuit dans la neige. A mes yeux, cela n'a rien d'héroïque, je suis bien équipé pour passer une nuit en n'ayant pas froid. D'ailleurs je n'ai jamais aimé le chaud, j'aime le froid. Ma préférence est peut-être à contre-courant, mais pour moi le froid est pur, sauvage et mystérieux. J'aime la neige et les ciels d'hivers cristallins avec la pleine lune ou les étoiles.

Mais j'ai du souci à me faire. Le royaume du froid est en déclin. C'est particulièrement vrai en montagne. Dans les Alpes suisses, 500 glaciers ont disparu depuis 1900. Le froid monte toujours plus haut et la neige arrive toujours plus tard. Cela va poser des problèmes aux hommes mais aussi aux animaux qui dépendent de la neige comme le lagopède ou le lièvre variable.


Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !

Mercis ,vous avez de la "chance" mais je suis sûre que vous le savez... bon vent

Sur le Mont Blanc, en février 2020, un gars a voulu faire pareil. Il a été sauvé in extremis en état d'hypothermie par un hélicoptère, grâce à des randonneurs qui l'ont trouvé. Prudence donc avec ces jeux-là...