Le MagDes idées pour construire demain

Reconsidérer les jeunes

La jeunesse, âge magique et fragile, représente un passage qui mérite d’être protégé.
 
Dans une société où tout va toujours plus vite, où le virtuel prend une place toujours croissante, accompagner les jeunes dans un lien authentique et bienveillant peut leur permettre de trouver le sens qui les aidera à choisir et réaliser leurs projets, leurs aspirations, pour avancer vers une vie tout à la fois choisie et heureuse.

Donner du sens

"Un bon diplôme" n’équivaut plus dans notre société à un avenir professionnel assuré et évolutif. Comment les jeunes aujourd’hui peuvent--ils ainsi trouver une motivation personnelle dans l’apprentissage, dans une perception permanente d’un avenir aléatoire ?
En mettant la priorité sur les valeurs humaines plutôt qu’économiques, notre société sera plus à même de donner du sens à la vie et d’aider les jeunes à entrer dans l’âge adulte. "Il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines", écrivait Antoine de Saint Exupéry.

Montrer l’exemple

"L’exemple n’est pas un moyen d’éduquer, c’est le seul", disait Gandhi. Pour traverser l’âge "initiatique" de l’enfance et de l’adolescence sans se perdre, les rencontres d’exemples cohérents sont des repères fondamentaux pour se construire dans l’émulation et l’ouverture.

Accès à la formation

Les choix de vie résultent d’une lente maturation, de rencontres, de l’acquisition progressive de savoirs et de savoir-faire. Orientations et réorientations doivent être décidées à l’écoute des désirs de l’enfant, de ses compétences naturelles, et dégagées des considérations sociales qui relèguent bien trop souvent le travail manuel à un second rang. La formation est un chemin qui se poursuit tout au long de la vie et qui peut être vécu dans la joie de la découverte, de l’émerveillement et du partage, lorsque l’accompagnement se fait tout à la fois bienveillant et dans le respect des tâtonnements.

Dégager les esprits

Sollicités de toutes parts par un maillage audiovisuel permanent et savamment construit par des professionnels, les jeunes sont confrontés à des repères virtuels et consommateurs. Dans un âge de recherche d’identité personnelle, ils sont particulièrement sensibles aux modes qui mettent l’accent sur le paraître. Pris dans l’engrenage du "toujours plus" leur esprit n’est ainsi pas toujours disponible pour développer des capacités propres, une réelle créativité et réflexion libre.

Incarner l’utopie

Vivre dans le présent constitue la force et le luxe de la jeunesse. Les préserver de nos peurs personnelles d’adultes peut les aider à préserver les élans et les rêves qui leur donneront l’énergie pour réinventer et reconstruire le monde de demain.

Équité et mérites

Avant l’âge des compromis, les humains sont particulièrement sensibles aux injustices. L’égalité uniformisante et incohérente est parfois un leurre. Reconnaissons et accompagnons les mérites où ils se trouvent, dans une écoute bienveillante, en orientant vers les sources d’informations nécessaires au développement des projets et des perspectives.

Questions... suggestions... réactions...

Si vous avez des questions, des suggestions, des réactions sur cette page, n'hésitez pas à nous contacter !

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !

Ajouter un commentaire