Comment construire partout des territoires nourriciers
et gagner en autonomie ?


Agriculture polluante, alimentation chère, filière bio au ralenti, difficultés d’installation agricole, manque de produits locaux… Les défis pour nourrir toute la population malgré les crises climatiques, socio-économiques et géopolitiques, sont immenses. Néanmoins, partout en France des alternatives locales se construisent pour améliorer notre autonomie et une sécurité alimentaire pour les plus précaires. Et pour vous, quelles sont vos priorités ?

L’évolution en dix ans


Il y a dix ans, le Plan des colibris proposait d’engager une mutation du système agricole et alimentaire : nous le défendons à nouveau. Pour autant, sur le terrain, tout s’est accéléré. L’agriculture est responsable de 19 % des émissions françaises de gaz à effet de serre, les usages d’hydrocarbures, de pesticides et d’engrais pour produire notre alimentation n’ont pas cessé de croître tandis que les populations d’oiseaux ou de pollinisateurs s’effondrent, et le nombre de paysans décline (- 21 % en dix ans). Si les ventes en bio et en circuits courts ont progressé depuis 2000, les premières ralentissent et environ 80 % des aliments produit localement partent hors du territoire, tandis que l’aide alimentaire a explosé ces dernières années !

Les priorités sont claires :


  • gagner en résilience alimentaire partout et préserver la biodiversité et la santé ;
  • sécuriser les approvisionnements à l’échelle locale ;
  • remettre l’alimentation au cœur de notre vie et des politiques publiques dans nos territoires ;
  • permettre à chacune et à chacun d’accéder à une alimentation de qualité, et aux agriculteurs de tirer un revenu équitable de leurs productions ;
  • favoriser l’installation agricole de jeunes dans une voie écologique.

Nous sommes convaincus que l’on ne réussira pas cette mutation du système agricole et alimentaire sans construire une réelle démocratie : des espaces de concertation et de co-construction des politiques alimentaires locales avec toutes les mangeuses et mangeurs, notamment les plus précaires.

Une consultation pour construire les défis de l’avenir

Depuis dix ans, le Mouvement Colibris s’est mobilisé, aux côtés d’autres réseaux, sur ces défis alimentaires et agricoles : à travers des centaines d’actions avec les groupes locaux ; par des Mooc afin de se former aux principes de la permaculture ou d’une alimentation durable ; en soutenant la création d’habitats collectifs résilients au niveau alimentaire, à travers le réseau des Oasis ; en échangeant durant un an sur l’accès à une alimentation de qualité avec l’Agora des colibris ; à travers la revue 90° appelant à « une révolution alimentaire »…
Cette nouvelle consultation citoyenne va permettre d’élaborer ensemble d’ambitieux « défis de territoire » au niveau alimentaire et de les expérimenter avec tous les acteurs locaux.



Je participe à la consultation sur l'alimentation

Saisir une fiche :  Questionnaire Thématique Alimentation

Annuler



Les ressources Agriculture / Alimentation

Aucun résultat




Commentaires