Recevoir des infos
Le MagDes idées pour construire demain
Mode d'emploi

C’est arrivé sur Terre en Février 2020


Chaque jour, elles nous inspirent, nous attristent ou nous réconfortent. Parmi les milliers de nouvelles et productions de connaissances qui surgissent dans le monde, Colibris le Mag a effectue une veille afin de vous proposer cette sélection de news, souvent passées sous les radars des grands médias. Et vous pourrez compléter votre découverte en remontant à la source de chaque nouvelle. 

Les alertes :  le sud de la France devient de plus en plus aride tandis que le thermomètre mondial s'emballe ! Les criquets envahissent la corne de l'Afrique et nous nous embourbons dans les pesticides tandis que la fausse neige tapisse nos pistes de skis.

Les bonnes nouvelles : le vélo gagne notre cœur et nos villes ! Nous pêchons moins et mieux, la bio continue de s'étendre et des milliers de scientifiques et personnalités soutiennent des actions de désobéissances civiles pour le climat.


 - ALERTES DU MOIS -


L’horizon bien aride du sud de la France 
14 février 2020

Avec les dérèglements climatiques, l'aridité globale devrait gagner du terrain et bouleverser les modes de vie et de productions agricoles. C’est ce que montre une étude franco-espagnole publiée dans la revue Science. La vie ne disparaîtra pas des zones arides – actuellement 41% de la planète –, mais les écosystèmes connaîtront de brusques changements qui affecteront directement la vie de plus de 2 milliards de personnes. L’une des hypothèses des chercheurs : les paysages verdoyants de la moitié sud de la France pourraient se transformer en montagnes désertiques d’ici à 2100…

En savoir +



Ces cartes, publiées le 10 février par l’
Agence européenne de l’environnement, montre que si le réchauffement climatique dépassait les 4°C, 20 % de la péninsule Ibérique serait transformée en désert d’ici à la fin du siècle ou serait régulièrement noyée par des pluies torrentielles (+25 % en fréquence). Le sud de la France ne s’en tirerait guère mieux... La carte de gauche est dans le cas d'un scénario d'émissions d'équivalent CO2 moyen, celle de droite avec un scénario élevé d'émissions.


Ingénierie écologique ou « solutionnisme technologique » ?

3 février 2020

Fruit d’un partenariat entre le groupe Vinci et trois écoles d’ingénieurs de ParisTech, un Lab recherche environnement vient de voir le jour. Objectif : concevoir entre scientifiques, ingénieurs et entrepreneurs des outils pour réduire l’impact environnemental des bâtiments, des quartiers et des infrastructures. Le modèle écologique du groupe Vinci sera-t-il passé au crible ? On nous assure que les projets de Vinci serviront de « terrain d’expérimentation » aux chercheurs qui travaillent sur trois thématiques essentielles pour l’écoconception : l’efficacité énergétique des bâtiments et des quartiers (Mines ParisTech) ; la biodiversité (AgroParisTech) ; et la mobilité durable (École des Ponts ParisTech). Avec un maître mot affiché : réduire l’empreinte carbone. On attend de voir avant d’applaudir…

En savoir +


+3,1°C

5 février 2020

C’est le surcroît de chaleur enregistré en Europe sur le mois de janvier 2020 par rapport à la période de référence (1981-2010). Ce qui en fait le mois le plus chaud jamais enregistré dans le continent. Dans certaines régions du nord-est de l’Europe, les températures moyennes ont dépassée les 6°C par rapport  à celle de la période de référence.

En savoir +

Image par Pixabay

Les criquets à l’assaut de la corne de l’Afrique

7 février 2020

Les pays de la corne de l'Afrique se préparent à une invasion de criquets d'une ampleur exceptionnelle. Depuis le printemps 2018, les cyclones se sont succédés entre la péninsule arabique et l'Afrique de l'Est. Avec eux, la chaleur et l'humidité idéales pour que les criquets pèlerins pullulent. Les cultures du Kenya, de Somalie ou d'Ethiopie sont désormais en sursis… 

En savoir + 


20,75°C

9 février 2020

Cette fois, c’est à l’autre bout du globe, en Antarctique, que ce record de chaleur a été enregistré. Sur l'Île de Seymour au large de la Péninsule antarctique plus précisément, face au sud de l'Argentine. Pour des raisons de courants océaniques et de la perturbation El Niño, cette péninsule a augmenté de près de 3°C en moyenne par rapport à celle de l'ère préindustrielle. Trois fois plus que sur le reste du globe !

En savoir +


Image parPixabay


Quels scénarios pour l'agriculture européennes ? 

14 février 2020

Dans quelle mesure les agricultures européennes pourront-elles contribuer à la sécurité alimentaire mondiale à l’horizon 2050 ? Sur la seule question des productions de soja pour le bétail, certains scénarios climatiques permettraient de cultiver davantage cette protéine clé en Europe. Ce qui ajouterait 4 à 44 millions de tonnes par an de tourteaux de soja au niveau mondial, une réduction des surfaces défrichées au Brésil et en Argentine de 1 à 10 millions d’hectares, et une autonomie européenne dans ce domaine. Une autre étude, publiée par PNAS, pronostique qu’avec un réchauffement de 2°C, la moitié des terres utilisables pour la viticulture serait perdue. Notamment en France.

En savoir +


Pesticides aériens : sortez masqué !

18 février 2020

En analysant quinze années (2002-2017) de mesures sur 176 sites à travers le pays par ATMO France, l'organisme de surveillance de la qualité de l'air, l'association Générations futures révèle que 56,33 % des pesticides présents dans l'air sont classés comme perturbateurs endocriniens et 27,55 % comme des molécules cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction (CMR). A la suite de plusieurs maires, Générations futures réclame dès lors l'élargissement des zones de non-traitement, à au moins 100 mètres des écoles et habitations.

En savoir +

Image par Pexel


Du méthane de l’industrie pétrolière et gazière dissimulé ? 

19 février 2020

Des chercheurs de l'université de Rochester (Etats-Unis) ont étudié une carotte glaciaire renfermant de l’air vieux de 300 ans, datant d'avant l'ère industrielle. Et, comme ils l'ont expliqué dans la revue Nature, ils ont découvert que la part du méthane d'origine fossile dans l'ensemble du méthane présent dans l'atmosphère a été sous-estimée de 25 à 40 %. Leurs résultats renforcent les soupçons qui pesaient déjà sur l'industrie pétrolière et gazière, accusée de sous-évaluer les fuites de méthane occasionnées par ses activités. L'auteur principal de l'étude, Benjamin Hmiel, estime que cette situation offre une marge de manœuvre inattendue : si les Etats renforcent les contrôles sur les industries fossiles, ils pourraient réduire rapidement les émissions de ce puissant gaz à effet de serre.

En savoir +


De la neige qui tombe du ciel. Enfin…

17 février 2020

Mieux, ou plutôt pire que les canons à neige qui ne suffisent plus à remettre la poudreuse sur les pistes de ski : après la station de Montclar (Alpes-de-Haute-Provence) le 21 décembre dernier, celle de Luchon-Superbagnères (Haute- Garonne) a envoyé des hélicoptères pour apporter de la neige… Stop aux délires écologiques et financiers : proposez plutôt des ballades en montagne aux touristes ! Cette absurdité n’est pas que française : en Autriche, l’agrandissement de 64 hectares des pistes de la station du Tyrol Brunnenkogel (avec le terrassement de 120 000 m3 de terrain et la démolition de 750 000 m3 de roches et de glace) ne passe pas. Une pétition contre ce projet a  déjà rassemblé 150 000 signatures.

En savoir +


10 milliards de dollars pour « sauver la Terre »… ou son image ?

18 février 2020

Jeff Bezos, le patron d’Amazon et l’homme le plus riche du monde, a promis 10 milliards de dollars pour « sauver la Terre » : ça gagne bien, pompier-pyromane ? interrogeait narquois Loup Espargilière, rédacteur de la Lettre d’infos Vert Lequel rappelle que sa politique environnementale est critiquée depuis de longs mois par des centaines de salariés du groupe Amazon Employees for Climate Justice (AECJ). Et qu’en 2018, la multinationale a produit à elle seule plus de 55 millions de tonnes de CO2, soit l'équivalent d'un pays comme le Portugal, et promeut en permanence une consommation débridée.

En savoir + 


Image par Pexel



Une bonne nouvelle !



Une folle envie (de plus) de vélo… (18 février 2020)
49 % des Français possèdent un vélo (électrique ou mécanique) et 47 % indiquent qu’ils pourraient réaliser tout ou partie de leurs trajets quotidiens via ce mode de transport. C'est ce que révèle le Baromètre des mobilités du quotidien, une enquête réalisée par la fondation Nicolas Hulot et la plateforme Wimoov auprès de 4 000 personnes. Le premier frein à la pratique du vélo reste néanmoins la longueur des trajets (58 %), suivie de près des dangers et d’une voirie mal adaptée, mais aussi le besoin de transporter d’autres personnes ou des objets (32 %), ou encore l’incapacité physique (20 %). La loi d'orientation des mobilités, adoptée en 2019, prévoit plusieurs dispositions permettant de mettre en œuvre le plan vélo qui vise à tripler la part modale de la petite reine d'ici 2024 pour la porter à 9 %. Le Club des villes et territoires cyclables (2 200 communes et 42 membres associés) avance des propositions concrètes pour y parvenir : placer piétons et vélos au cœur des projets communaux, nommer des chargés de mission vélo, sécuriser leur stationnement (notamment de longues durées autour des gares et des aires de covoiturage), campagnes d'information sur le nouveau dispositif d'identification des cycles, revoir la circulation et signalétique, assurer des continuités cyclables communales et intercommunales, mise en place de services de prêt ou de location, etc.
En savoir +

Le loup reprend ses quartiers en France

27 janvier 2020

Selon les résultats de son comptage estival, l'Office français de la biodiversité a identifié 5 nouvelles « zones de présence permanente » (ZPP) de Canis lupus dans l'Hexagone : la vallée du Vénéon (Isère), les Aravis (Haute-Savoie), la Dracénie (Var), La Raye et Roubion-Saou (Drôme). Ce qui porte à 97 le nombre de ZPP françaises et à 80 les meutes désormais recensées, soit dix de plus qu'en 2018.

En savoir +


Des thons moins (sur)pêchés 

29 janvier 2020

Alors que quelque 6 millions de thon sont pêchées chaque année dans le monde, sur les 13 principaux stocks de thons destinés au commerce, 8 ne font plus l'objet d'une surpêche, assure l’Organisation de Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO/FEM). L’agence annonce par ailleurs la création de 18 nouvelles zones de protection des écosystèmes marins vulnérables (espèces locales du littoral comme de haute mer), où la pêche est interdite.

En savoir +


Image Unsplash

Une montagne zéro déchets ? Chiche !

31 janvier 2020

25 tonnes de mégots, cannettes, plastique et papier/carton divers ramassées dans les montagnes françaises : voilà le butin de l’association Mountain Riders et 5 000 volontaires en 2019. Ceux-ci ne font pas que collecter des déchets des Pyrénées au Jura, du Massif Central aux Alpes : ils diffusent aussi des kits de sensibilisation auprès des organisateurs de treks et des touristes.

En savoir +


Une deuxième vie pour le solaire

30 janvier 2020

PV Cycle, l'éco-organisme agréé par les pouvoirs publics pour la collecte et le recyclage des panneaux solaires photovoltaïques en France, a annoncé avoir collecté en 2019 plus de 5 000 tonnes (dont 200 tonnes en Outre-mer). « Cela représente environ 280 000 panneaux solaires photovoltaïques hors d'usage », précise l'entreprise, ajoutant que, « pour la plupart, [ils] seront valorisés à près de 95 %. » Objectif : faire dix fois mieux en 2030.

En savoir +




Image Unsplash


1 poisson sur 2 pêchés en France issus de stocks durables

31 janvier 2020

En 2019, 49 % des volumes de poissons pêchés en France sont issus de populations exploitées durablement (populations en bon état ou en reconstitution), contre 15 % il y a vingt ans. Les quotas de pêche et les plans de gestion montrent ici leur utilité. Mais la surpêche touche encore 26 % des populations, et 2 % sont considérées comme « effondrées » parmi lesquelles le cabillaud et le merlan en mer Celtique. Côté Méditerranée, la situation reste préoccupante, malgré la reconstitution de la population du thon rouge. Sans compter que 23 % de espèces pêchées sont issues de populations mal ou non évaluées...

En savoir +


Mutagénèse - OGM : même rejet

7 février 2020

C'est une victoire pour les partisans du principe de précaution : même si l’on n’insère pas dans leurs cellules un ou plusieurs gènes d’organismes étrangers (transgène), le Conseil d'Etat considère que les plantes transformées par mutagenèse (modification ciblée du génome de la plante) sont bien des Organismes génétiquement modifiés (OGM). Cette haute juridiction administrative française donne alors six mois au gouvernement français pour inclure les plantes issues de la mutagenèse dans la réglementation sur les OGM. « Cela pourra amener en pratique à retirer les variétés concernées du catalogue [d’homologation officiel des variétés] et à en suspendre la culture », indique le Conseil dans sa décision.

En savoir +



Image ifremer

La Marine marchande remet les voiles

6 février 2020

Alors que le fret maritime traditionnel représente près de 3 % des émissions de CO2 en Europe, avec plus de 90 000 navires marchands en circulation utilisant surtout du fuel lourd, un groupe d’officiers français de la Marine Marchande a fondé la startup Neoline. Ils  cherchent à relever depuis 2011 un défi environnemental (et économique !) en utilisant une énergie 100 % renouvelable, propre et gratuite : le vent. Ils vont construire des cargos équipés de gréements duplex (4 mâts) avec 4 200 m2 de voiles, permettant de réduire de 90 % la consommation de carburant et les émissions associées. Plusieurs groupes de transport ont signé des partenariats avec eux, et EDF un contrat de valorisation des économies d’énergies réalisées par la propulsion vélique. Le premier Neoliner doit voir le jour à Saint-Nazaire en 2021.

En savoir +


Bio : en hausse toute !

12 février 2020

D’après l’enquête de l'Institut de recherche sur l'agriculture biologique (FiBL), l’AB grimpe partout : + 2,9 % des surfaces dans le monde depuis 2017 (71,5 millions d’hectares) et + 55 % en nombre de paysans depuis 2009 (2,8 millions) ; + 8,7 % des surfaces (15,6 Mha) en Europe et + 5,4 % en un an pour le nombre d’agriculteurs. Top 3 mondial en surface : l’Australie, l’Argentine et la Chine. Et l’Inde pour le nombre de (petits) paysans en bio (plus d’1 million). En Europe, c’est l’Espagne qui est en tête avec 2,2 millions d’hectares en bio, devant la France et l’Italie (2 Mha chacun). Pour autant, l’engagement d’Emmanuel Macron de convertir en bio 15 % de notre surface agricole utile en 2022 apparaît hors de portée... 

En savoir +


Image Pixabay


Deux médias pour l’écologie

Février 2020

L’un, Vert, est une revue de presse quotidienne autour des sujets écologiques repérés et présentés par le journaliste Loup Espargilière, collaborateur à Reporterre, Le Monde Médiapart, Le Monde diplo… L’autre, Fil Vert, est la mise en avant par le quotidien Libération de sujets, enquêtes et reportages sur le front de l’environnement. Le premier vit uniquement de dons et offre gratuitement ses contenus, le deuxième nécessite un abonnement pour accéder à tous ses contenus. 


Aides agricoles contre eau de qualité à Paris

18 février 2020

Après quelques autres collectivités en France, la ville de Paris s'apprête à signer des contrats de six à sept ans avec des agriculteurs franciliens situés près des zones de captage : s’ils acceptent de réduire leur usage de pesticides et engrais, ils recevront des aides – plusieurs centaines d'euros par hectare, selon la teneur en nitrate dans l'eau souterraine de leurs parcelles. De quoi améliorer la qualité de l'eau de la capitale et réduire les coûts de traitements. Gagnant-gagnant !

En savoir +


Image Vert


1000 scientifique appellent à la désobéissance citoyenne

20 février 2020

Face à l’inaction des gouvernements et aux urgences écologique et climatique, 1 000 scientifiques de toutes disciplines appellent les citoyens à la désobéissance civile et au développement d’alternatives. « Continuer à promouvoir des technologies superflues et énergivores comme la 5G ou la voiture autonome est irresponsable à l’heure où nos modes de vie doivent évoluer vers plus de frugalité et où nos efforts collectifs doivent être concentrés sur la transition écologique et sociale. » relèvent-ils. Et d’ajouter : « Nous invitons tous les citoyens, y compris nos collègues scientifiques, à se mobiliser pour exiger des actes de la part de nos dirigeants politiques et pour changer le système par le bas dès aujourd’hui. En agissant individuellement, en se rassemblant au niveau professionnel ou citoyen local (par exemple en comités de quartier), ou en rejoignant les associations ou mouvements existants (Alternatiba, Villes en transition, Alternatives territoriales...), des marges de manœuvre se dégageront pour faire sauter les verrous et développer des alternatives. »

En savoir +


Après le blocage de BlackRock : nous sommes fiers de cette jeunesse

17 février 2020

Les militants qui se sont introduits au siège de la multinationale, le 10 février, ont tagué des bureaux et renversé des chaises. Ils ont surtout défendu une écologie lucide et radicale, estiment près de 250 personnalités qui appellent à ne pas criminaliser leurs actes.

En savoir +


Image ANV - Sebastien Fauvet


La fin des forages pétroliers maritimes… en France

20 février 2020

Le gouvernement français a officiellement mis fin à ces forages, en refusant de prolonger un permis de recherche au large des îles Éparses, archipel français situé dans le canal du Mozambique. Cette décision intervient un an après l'abandon du permis d'exploration offshore « Guyane Maritime », au large de la Guyane. L'exécutif avait déjà fait voter en 2017 une loi interdisant la délivrance de tout nouveau permis de recherche d'hydrocarbures en France. Ce texte n’est toutefois pas rétroactif : elle ne s'appliquera donc pas aux 64 gisements pétroliers et gaziers, ni aux demandes déjà déposées. En outre, Les Amis de la Terre ont dénoncé le fait que « des opérateurs français dont Total développent au Mozambique de larges projets gaziers, soutenus financièrement par la puissance publique à travers des financements export ». Cela s’appelle exporter ses mauvaises pratiques…

En savoir +


Ils nous inspirent


La traversée du continent de plastique à la nage de Benoît Lecomte

28 janvier 2020

Ce Français a nagé durant 80 jours entre Hawaï et la Californie : 500 km durant lesquels il a repéré 3 700 morceaux de plastique flottant ou emprisonnant certains poissons. Il a aussi collecté 45 000 fragments de microplastiques, dont il montre que leur concentration serait supérieure de 1 000 % au sein de cette zone par rapport à d’autres zones de l’océan Pacifique. Beurk !

En savoir +


©wedemain


Homero Gomez, la fin d’un grand Monarque 

29 janvier 2020

Sa défense du papillon Monarque lui aura coûté la vie. On a retrouvé Homer Gomez Gonzalez au fond d'un puits dans l'Etat mexicain du Michoacan. Le crime de cet ingénieur agronome de 50 ans ? Avoir créé un sanctuaire et des patrouilles forestières pour défendre ces papillons migrateurs menacés par la déforestation et l'usage accru d’herbicides pour la culture d’exportation de l'avocat. Son combat contre l’agriculture chimique et intensive lui valait de nombreuses menaces. Le Mexique est l’un des pays les plus meurtriers pour les défenseurs de l'environnement : au moins 12 d'entre eux ont été tués en 2019.

En savoir +

©Facebook


Rob Hopkins se confie sur ses espoirs et ses impatiences

11 février 2020

À l’heure de l’urgence écologique et d’un monde qui s’effondre, un abysse sépare souvent ce que nous voudrions faire de ce dont nous sommes capables. Avec force et simplicité, le Britannique, qui a initié le mouvement des Villes en Transition (960 initiatives à travers le monde !), témoigne de sa quête d’équilibre personnelle. À ne pas rater !

En savoir +


©Mattias Olsen

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !

Votre commentaire est irresponsable, vous envoyez un très mauvais message aux jeunes. La VIOLENCE engendre la VIOLENCE.