bandeau campagne 2022 : RÉagissons
Recevoir des infos
Le MagDes idées pour construire demain
Mode d'emploi

Comment former des bénévoles à distance ?


Le Mouvement Colibris compte quelque 500 bénévoles qui animent une centaine de groupes locaux dans toute la France. Leur mission, porter la voix des Colibris sur les territoires, mais aussi inspirer, relier et soutenir celles et ceux qui souhaitent agir localement pour un avenir plus désirable.

Ces missions, aussi enthousiasmantes soient-elles, ne sont pas toujours simples à mener. Il faut savoir parler en public, connaître des techniques d’animation et de gouvernance qui facilitent l’inclusion et la participation démocratique. Il faut savoir parler de transition à tous les publics, des plus informés aux plus réfractaires.

C’est pour contribuer à cela que l’équipe d’animation des territoires de Colibris propose régulièrement des formations pour ses bénévoles. Souvent en présentiel mais également en ligne.

Compte tenu du contexte sanitaire actuel, nous avons dû renoncer en ce début d’année à organiser nos formations en présentiel. C’est ainsi qu’ont eu lieu le dernier week-end de janvier et le premier week-end de février deux formations en ligne sur le thème « Parler à différent public ».



Mais en quoi cela consiste-t-il ?

Après avoir pris le temps d’échanger entre eux et de travailler sur la posture du colibri, les participants se sont essayés à présenter les Colibris et plus spécifiquement leur groupes locaux à des publics très différents : élus, responsables associatifs, habitants de quartiers populaires, collègues de travail, jeunes... La diversité des groupes locaux et l’expérience de terrain que chacun a pu mettre en lumière, a montré que la première chose à faire ce n’est pas de parler des Colibris, de transition écologique ou de collapsologie mais bien d’écouter son interlocuteur, chercher à le comprendre et entendre ses motivations plutôt que d’imposer les nôtres.

Ces deux rencontres sectorisées pour la première auprès des groupes locaux de Rhône-Alpes, et pour la seconde autour de Paris et des Hauts-de-France, ont permis à 19 personnes de 10 groupes locaux différents de s’enrichir mutuellement et ont motivé l’équipe d’animation des territoires à réitérer l’expérience auprès de tous les bénévoles Colibris.

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !