bandeau campagne Nouvelle (R)
Recevoir des infos
Le MagDes idées pour construire demain
Mode d'emploi

Chronique "Vite ! Je ralentis" #1

La vie à l’orange

Après avoir été danseuse, journaliste, assistante de Pierre Rabhi puis directrice de Terre & Humanisme, Nelly Pons se consacre aujourd’hui à l’écriture. Elle est l’auteure de Débuter son potager en permaculture (Actes Sud – Kaizen, 2017) et de Choisir de ralentir (Actes Sud – Kaizen, septembre 2017). Dans cette chronique, elle explore cette notion et ce besoin du ralentissement, la façon de s’y prendre.



Ralentir… Un sujet dans l’air du temps. Un besoin, parfois urgent, qui se fait sentir chez un grand nombre de personnes. Mais qu’est-ce que ça veut dire réellement ? Et concrètement, comment le mettre en œuvre ? Ces chroniques, construites comme une succession de « petits faits vrais », non nécessairement ordonnés, parleront des succès, des échecs, mais aussi des questions que cette quête soulève. Elles feront voyager le lecteur dans les incohérences de notre vie moderne et exploreront autant de pistes pour un nécessaire apaisement. Pour nous-mêmes, pour les autres et plus largement, pour l’avenir de notre société.

L'arbre aux feux tricolores, sculpture de Pierre Vivant, Londres (crédit : William Warby)

7h52. Mince ! Troisième occurrence de la sonnerie du réveil ce matin et voilà que ça commence. Ou plutôt recommence. Je suis en retard ! Sensation absurde de déjà-vu. Je redouble d’efforts pour embrasser ce temps perdu. Vous avez dit perdu ? à jamais ? Vite. Rattraper ce petit malentendu en rognant sur quelque chose. 8h08. Que vais-je choisir de supprimer ce matin ? Le café ? Non. Pas possible. La douche ? Dur, dur. Les doux échanges ? Non.

Tout. Je ferai tout ! Mais vite, ne m’en déplaise. Au pas de course. Le bus, n’attend pas. Ouf, c’est bon. 9h09. Dans 6 minutes, j’ai mon rendez-vous. Mais pourquoi ne lui ais-je pas dit 9h30 ? 6 minutes pour y arriver. 6 précieuses petites minutes, pour lesquelles j’appuie sur le champignon. 9h20. Bah ça ira. 9h45. Rendez-vous fini. Ouf. J’ai 15 minutes pour répondre à mes mails. Après, j’écris. Au fait, on mange quoi ce soir ? Zut, le téléphone sonne. Allo ? Ah oui, le garagiste. 6, 15, 23, 36… Les minutes défilent, dans un tintamarre qui m’abasourdit. Je mange devant l’ordi. Ranger la maison ? Non, pas le temps. 16h30. Vite, l’école. Mince, je devais acheter les tickets de cantine. Pas grave. Concentre-toi. C’est l’heure des devoirs. 18h. Hop, en cuisine. Douche, repas, histoire du soir. Je couche le petit. Je range enfin. 21h30… Déjà ?!

Quelque chose me dit que je passe une grande partie de ma vie à l’orange. Oui, l’orange. Imaginons qu’il y ait trois vitesses, telles que nous les connaissons sur nos routes. Dans le vert, nous adoptons une allure désinvolte, une justesse délicieuse entre ce que nous avons à faire et le temps dont nous disposons. C’est doux, succulent. Rare. Dans le rouge, nous nous arrêtons. En râlant, en trépignant. Qui ose se mettre entre nous et ce que nous avons à faire ? Obsédés par le chemin qu’il nous reste à parcourir, nous explosons. Intérieurement, je veux dire. Ou alors nous avançons tout de même, brûlons la couleur à s’en mettre en danger. Dans le orange, nous avons le choix, semble-t-il. Celui de nous arrêter. De profiter de ce temps d’attente pour rêver, penser, divaguer… Ou bien, d’accélérer. À fond. Sans réfléchir. Foncer, tête baissée, passer à l’étape suivante. Une cadence stimulante : Ouaaahhh, tout ce que j’ai réussi à faire aujourd’hui ! Mais qui m’insupporte parfois : Pfff, jamais le temps de rien... Et si le choix c’était autre chose ? Si j’essayais d’explorer le vert et son allure ajustée ? Ou encore le bleu, le rose, le violet, le multicolore ? Avancer, oui, mais différemment. Confortablement. Durablement. Choisir, de ralentir… Et si on essayait ? Le temps d’une chronique. Et plus, si affinité.

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !

Oui, quel plaisir de te retrouver Nelly, ta plume et ton humanité.
Prends soin de toi, dans cette nouvelle aventure de partage.
Amitié
MNH

Pages