Recevoir des infos
Le MagDes idées pour construire demain
Mode d'emploi

Le Mooc Transition Intérieure se vit sur les territoires

Depuis le lancement du MOOC Transition Intérieure fin janvier, plusieurs dizaines de groupes de participants – appelés groupes de pairs – se sont créés sur les territoires. Parfois l’initiative a été lancé par le cercle cœur* d’un groupe local Colibris, parfois par des personnes qui ont contacté les groupes locaux pour se joindre à eux. Une chose est sûre, en présence ou à distance, ce cours en ligne a permis de belles rencontres aux quatre coins de la France !

Crédits : Pexels


Des rencontres proposées par les groupes locaux

Pour le groupe local Colibris Terres Briardes, les rencontres se sont faites autour des thèmes "Ce à quoi nous tenons" et "Vivre dans les ruines du capitalisme". L’occasion, dans un premier temps, d'explorer les chemins du changement, dans notre rapport aux autres, au monde, et à nous-même. Puis, un atelier pour répondre au besoin de savoir où nous voulons atterrir, pour être capables de mobiliser un collectif et mettre en œuvre la transition. Les échanges se sont faits de façon sensible et ludique à partir d'images, de photos, de dessins que les participants ont apportés.

Pour le groupe local de Château Gontier, la rencontre de mai se fera autour d’une méditation. Pratique parmi les plus anciennes de l'humanité, elle permet de répondre à ses propres besoins de paix intérieure, et de se relier au monde. Méditer pour être plus présent, se libérer de l'emprise des sens et des pensées qui généralement nous dispersent.

Pour le GL Pays de Saverne, les membres du cercle cœur ont suivi le Mooc Transition Intérieure ensemble, et ils ont eu à cœur de proposer la constitution de groupes de pairs à l’ensemble du département. Deux rencontres se sont déroulées en ligne, deux groupes ont émergé, qui évoluent de manière autonome.

À Alès, un groupe s'est créé et se voit toutes les trois semaines. D’autres rencontres se sont déroulées ou sont à venir aussi à Massy Palaiseau avec le groupe de Chilly Mazarin, ainsi qu'à Paris 15, Luchon et ses vallées, Vézère Causse et Couserans.

Des rencontres où les groupes locaux sont invités

Parfois ce sont des bénévoles des cercles cœur qui rejoignent des groupes de pairs. C’est le cas pour Terres du Lez, Nîmes, et La Londe. Pour ce dernier, les rendez-vous sont pris pour se retrouver en ligne toutes les deux semaines pendant deux heures, afin d’incarner les valeurs de la transition intérieure et ne pas rester uniquement conceptuel. Un programme de méditation en pleine conscience est proposé pour les semaines à venir par Bruno, coordinateur du groupe local et instructeur MBSR (Mindfulness-based stress reduction, réduction du stress par la pleine conscience) pour nourrir et resserrer les liens du groupe.

Crédits : Samuel Silitonga


Explorer de nouveaux formats de rencontres

De nombreuses propositions de rencontres sont disponibles sur le site dédié au Mooc : travail qui relie, fresque du climat, cercle de paroles, danse libre, death café (cercle d’échange autour de la mort), Inventons nos vies bas carbones... Et bien d'autres sont possibles !

Par exemple, les ateliers pour dessiner la Fresque de la renaissance écologique permettent d'imaginer l'avenir de son territoire sous un angle écologique en explorant 24 chantiers thématiques.

Ou encore, Futurs proches, un projet qui explore les imaginaires de la transition et de la résilience en invitant citoyens, collectivités et organisations à imaginer et écrire, ensemble, des récits de futurs inspirants et désirables

Car c'est bien l'intention du Mooc Transition intérieure : créer du lien entre les personnes, imaginer des futurs possibles, et agir ensemble sur nos territoires !

Pour aller plus loin

Encore quelques jours pour s’inscrire au Mooc Transition Intérieure !


* Les cercles cœur sont les organes de coordination des groupes locaux Colibris. Plus d'infos : colibris-groupeslocaux.org

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !