bandeau campagne 2022 : RÉagissons
Recevoir des infos
Le MagDes idées pour construire demain
Mode d'emploi

Floriane, nouvelle recrue au Cercle de Pilotage !

Floriane Baudry a été récemment élue au Cercle de Pilotage du mouvement Colibris. Elle nous raconte ses premières expériences de la gouvernance  de l'association, ainsi que son projet de vie !



Tu es viens d’être élue Comité de pilotage du Mouvement Colibris. Peux-tu nous dire ce qui t'as motivée à y participer et ce que tu y fais ?

Tout a commencé par un alignement des planètes : j’ai quitté mon travail il y a presque deux ans maintenant, notamment pour m’engager davantage dans des associations, comme le Mouvement Colibris. En tant que cotisante depuis plus de 12 ans, j’ai été invitée au Cercle d’Orientation (le CO, équivalent d'une assemblée générale) en septembre 2021. À l'ordre du jour, il y avait l’élection de membres du Comité de Pilotage (CP, équivalent d'un conseil d'administration). Je me sentais à ma place, et j’avais envie de donner de mon temps, j’ai donc proposé ma candidature. Je suis tellement en accord avec les valeurs des Colibris que ça avait tout son sens. Et j'ai été élue !

Floriane, lors du Cercle d’Orientation de Colibris, dans le tiers-lieu Volumes à Paris 19e, en septembre 2021


Depuis, j’ai fait mes premières réunions du CP. On a des ordres du jour sur des aspects très concrets : les ressources humaines, la communication, le budget, les projets de l'année. On y parle de nos envies et comment on peut impulser et vivre au jour le jour les valeurs de Colibris.

J’ai toujours fait partie d’associations qui étaient très respectueuses de l’humain, mais qui fonctionnaient toujours de manière pyramidale. Au Mouvement Colibris, j’ai adoré le fait qu’on soit toutes et tous alignés dans nos valeurs, dans la bienveillance. Même si on débat de sujets controversés, comme la radicalité, il y a un respect profond. Peu importe ma position ou mon expérience, je sens que ma voix est autant écoutée que n’importe quelle autre. J’apprécie aussi qu’on prenne le temps de se remettre en question sur la gouvernance. Il y a une co-construction permanente et on utilise nos différentes intelligences, qu’elles soient rationnelles ou créatives. La manière de prendre des décisions et d’échanger ensemble nourrit profondément mes valeurs, et j’en ressors avec une énergie dingue !

Tu as entamé un changement de vie radical, est-ce que tu pourrais revenir sur les raisons de ce virage et nous raconter tes projets actuels ?

J’avais une trop grande dissonance entre ma vie professionnelle – j'étais ingénieure – et mes valeurs. Je prenais beaucoup de plaisir dans mon métier, mais le cœur de l’entreprise n’était plus en accord avec ce que j’avais envie de faire de ma vie. D'après moi, l'argent doit être un moyen pour l’entreprise, et pas un but.

J’ai donc quitté mon travail, et pendant le Covid je suis tombée dans la céramique ! J’ai décidé de créer un atelier qui permette aux gens de remettre les mains dans la terre, de se reconnecter et de créer un espace de vie social intergénérationnel. Le but de ce projet c’est de créer une sorte d’humus pour que d’autres idées émergent petit à petit. C’est ça qui me fait vivre, j’adore donner de l’énergie pour amener des gens ensemble. J’aimerais notamment y organiser des conférences et des projections, avec le Mouvement Colibris et d’autres acteurs du territoire.

Pour toi, c'est quoi "faire sa part" aujourd'hui ?

Faire sa part c’est choisir en conscience. J’ai à cœur d’aider chacun et chacune dans ses besoins en faisant mon petit bout de chemin. Pour moi, cela passe par me renseigner et, à chaque fois que je fais un choix, essayer de me demander son impact sur mon environnement, sur mes proches, sur le village dans lequel j’habite. Quand j’habitais dans le Sud, on a accueilli des personnes dans le besoin. C’est quelques chose que je veux remettre en place !

Pour aller plus loin

- Le Bourgeon, l’atelier de céramique de Floriane

- La gouvernance novatrice du Mouvement Colibris

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !

Floriane,
Vive la cohérence entre valeurs et engagements concrets pour la planète et contre les inégalités sociales !
Cela fait du bien de voir des jeunes s'en gager....
Je suis le frère de Blandine...
Moi aussi je suis tombé dedans quand j'étais petit et ...j'ai hâte de faire ta connaissance.
Richard Pierre Williamson
PS :
"Lutter, Prier, Aimer" Guy Gilbert